Peindre seul n’est pas facile ; si les murs sont humides, il faut suivre des procédures spéciales. Pour éviter les bords disgracieux ou les traces après le séchage, vous ne pouvez pas éviter d’utiliser les peintures appropriées.

Que faire si le mur est humide ?

L’humidité sur ou dans les murs joue un rôle, notamment dans les pièces humides ou les sous-sols. Il n’est pas conseillé de simplement repeindre ces murs. Le résultat n’est généralement pas satisfaisant. Pour éviter une reprise ultérieure, vous pouvez procéder comme suit :

Vous devez d’abord vérifier le taux d’humidité du mur. La meilleure façon de procéder est d’utiliser un humidimètre. Vous pouvez acheter un tel appareil à peu de frais dans un magasin de bricolage. Il peut s’adapter à différents matériaux de construction et montre quand, par exemple, un mur est critique.

Vous devez d’abord amorcer

Peignez d’abord un apprêt pour plâtre intérieur sur votre mur. Il garantit que la peinture est ensuite bien absorbée par le mur. L’apprêt doit être choisi en fonction des considérations suivantes :

Quelles sont les couleurs qui conviennent ?

N’utilisez que des peintures au silicate. Contrairement aux peintures émulsionnées, elles ne ferment pas les pores. Cela empêche la formation de moisissures ou de champignons. Les peintures au silicate sont ouvertes à la diffusion, ce qui permet d’évacuer l’humidité vers l’extérieur et de faire pénétrer l’oxygène.

A lire également :   Comment la peinture et les odeurs affectent la santé

Lors de l’achat, faites attention à la résistance à l’abrasion, elle est réglementée selon la norme NF EN 13300 et est divisée en cinq classes. La classe II est considérée comme résistante à l’abrasion humide, la classe III comme résistante au lavage. Si les pièces sont ensuite utilisées à d’autres fins, la peinture pour pièces humides peut être repeinte à tout moment avec une autre peinture murale normale.

Il est préférable d’appliquer la peinture avec un rouleau en peau d’agneau. Il assure une application uniforme. Néanmoins, il peut être nécessaire d’appliquer une deuxième couche après le séchage.

Les peintures au silicate sont idéales pour être appliquées sur un enduit à la chaux ou une maçonnerie nue. En revanche, ils ne conviennent pas pour un plâtre d’argile ou de gypse. Ici, la peinture ne peut pas prendre et s’effrite inévitablement. La seule solution est une rénovation complète des murs avec un nouveau plâtre.

A lire également :   Peindre les murs sans rouleau laisse une grande place à la créativité.

Étiqueté dans :

, ,