Sommaire de l'article

C’est un signe typique des vieux planchers : le grincement du sol. Mais le stratifié peut aussi grincer dans certaines circonstances. C’est parfois très gênant. Pour savoir ce que l’on peut faire contre ces bruits indésirables, consultez notre article.

Cause des grincements

Grincement des planchers

Les planchers qui craquent et grincent sont un problème assez typique, surtout pour les planchers anciens. En règle générale, ce sont des fissures ou des cassures (généralement très fines) dans le bois qui font que certaines lames commencent à faire ressort et provoquent ainsi des bruits de craquement et parfois de grincement.

Grincement du stratifié

Un sol stratifié peut également grincer. Les causes sont toutefois plus variées que pour les planchers, où ce sont généralement des planches endommagées ou trop élastiques qui provoquent ces bruits indésirables.

  • sol inégal (on l’oublie toujours, mais c’est une cause très fréquente)
  • des assemblages par clic mal conçus
  • distance trop faible entre le stratifié et le mur (si le stratifié grince dès le début)
  • Lors de la pose d’un sol stratifié, il convient d’accorder un maximum d’attention à la planéité du sol. Vous trouverez dans cet article des informations sur la manière de rendre un sol plat et de compenser de légères différences de hauteur.

    A lire également :   Le stratifié sur PVC peut être posé sans grand effort

    Possibilités de réparation

    Bien entendu, il est également possible de réparer soi-même ces grincements de parquet. Selon la situation, il existe différentes possibilités qui mènent au succès.

    Plancher

    Vous avez d’une part la possibilité de fixer des planches individuelles qui grincent. Pour ce faire, il est préférable d’utiliser des clous que vous enfoncerez dans la lame en les décalant les uns par rapport aux autres afin de les fixer.

    Vous pouvez également – surtout si le sol comporte de nombreuses planches qui grincent – aménager la structure du sol de manière à ce que certaines planches ne puissent plus faire ressort. Pour ce faire, vous pouvez par exemple utiliser une sous-structure en panneaux d’aggloméré sur laquelle vous reposez ensuite les lames. Dans le pire des cas, vous pouvez également poser une chape sèche (118,90 € sur Amazon*) sous les planches et les reposer dessus – cette solution est toutefois coûteuse et complexe (mais aussi très efficace).

    Sols stratifiés

    Dans le cas d’un sol stratifié flottant, il est relativement facile de reprendre le sol stratifié posé et de le poser à nouveau. Cela résout pratiquement tous les problèmes éventuels en posant à nouveau le stratifié correctement. Vous n’avez toutefois pas cette possibilité avec les stratifiés collés.

    A lire également :   Stratifié ou vinyle - le grand comparatif

    Si vous constatez des différences de hauteur dans le support du sol après l’avoir enlevé (utilisez de préférence un niveau et mesurez à autant d’endroits que possible dans la pièce), vous pouvez utiliser une masse d’égalisation pour obtenir un support plat sur lequel vous pourrez ensuite poser un nouveau revêtement.

    Les vieux sols en bois n’ont pas seulement du charme, ils ont aussi une très longue durée de vie. Une remise en état revient souvent nettement moins cher qu’un nouveau revêtement de sol et permet de conserver l’aspect naturel et un climat d’habitation sain.

    A lire également :   Atténuer et traiter une brûlure au pistolet à colle chaude

    Étiqueté dans :

    , ,