Le vernissage de l’argile s’effectue soit sur des objets déjà cuits, soit sur des objets à cuire (Vernis peinture). Un autre aspect important est la présence d’un émail ou de surfaces uniquement cuites à l’état brut. En général, l’argile se prête bien au vernissage et permet d’obtenir une couverture uniforme si l’on procède correctement.

Déterminer l’état initial

Pour peindre l’argile de manière couvrante, durable et sur de grandes surfaces, on peut utiliser, pour les surfaces déjà émaillées, tous les types de vernis qui tiennent sur le verre. Si des surfaces brutes de cuisson sont peintes, comme pour les pots de fleurs, il faut vérifier la porosité et le comportement d’absorption qui en résulte.

Pour un émaillage ultérieur, seuls des vernis spéciaux pour émaillage peuvent être utilisés. Les vernis traditionnels brûlent aux températures requises de plus de mille degrés Celsius. Une alternative au vernissage monochrome consiste à colorer l’argile dans la masse avec des oxydes métalliques avant le traitement.

Types de vernis et support

Parmi les types de vernis, le vernis acrylique, le vernis pour verre et le vernis à l’huile conviennent particulièrement bien aux surfaces en argile. En cas de forte absorption, il est utile d’utiliser des apprêts qui obturent les pores de l’argile cuite brute. Sur les émaux, il est possible de travailler sans couche de fond. Des vernis transparents peuvent être utilisés pour la couche de fond.

A lire également :   Reconditionner la peinture pour réaliser tout son potentiel optique

Le comportement d’absorption des surfaces poreuses ne rend pas seulement difficile l’uniformité de la couverture, mais « attaque » directement les vernis. Cela se traduit par un retrait de l’eau des vernis, qui déclenche des conséquences allant jusqu’au séchage incomplet et au fait de devenir collant. Comme alternative à l’apprêt, une humidification des surfaces en argile peut aider à empêcher cet effet.

Procédure technique pour la peinture

La peinture et le vernissage de l’argile ressemblent, à l’exception des peintures pour émail, à la simple peinture sur verre, papier ou toile. Les facteurs suivants aident à obtenir une belle peinture :

  • Toujours racler les pinceaux trempés dans le vernis pour réduire la quantité de vernis.
  • Enlever immédiatement le nez du vernis avec le pinceau
  • Choisir un poste de travail bien aéré mais sans courant d’air
  • Laisser sécher suffisamment longtemps les différentes couches de peinture et de vernis.
  • Prévoir un solvant pour nettoyer les pinceaux dans un récipient d’appoint.
  • Avec la peinture en spray, on peut aussi appliquer le principe « beaucoup aide beaucoup ».
  • L’argile non cuite n’est pas imperméable, même si elle est vernie. Vous devez toujours cuire un récipient à boire si vous souhaitez obtenir une étanchéité. Pour les récipients à boire, vous ne devez utiliser que des vernis de qualité alimentaire.

    A lire également :   Enlever les taches de crème solaire de la peinture d'une voiture - voici ce qu'il faut faire

    Étiqueté dans :

    , ,