Il est vrai que l’on trouve généralement déjà plusieurs pièces au sous-sol des maisons à un ou deux logements. Mais ils sont généralement disposés de manière assez généreuse. Pour une utilisation judicieuse du sous-sol, les pièces doivent donc être subdivisées. Pour ce faire, vous devez d’abord déterminer clairement les zones que doit contenir votre sous-sol.

Voici les zones dans lesquelles vous devriez diviser votre sous-sol

Les zones exactes dont vous avez besoin dans votre sous-sol dépendront, bien entendu, de vos besoins individuels en tant que résident. Pour un bon aménagement du sous-sol, il est toutefois essentiel de réfléchir à l’avance aux zones que le sous-sol doit offrir. Vous devez prendre en compte les domaines suivants :

  • Des zones de stockage pour les articles,
  • Salles de stockage des aliments,
  • Des locaux de rangement pour les vélos et les accessoires de jardinage,
  • Buanderie et salle de séchage,
  • Garage,
  • Salles de loisirs,
  • Des espaces de vie à part entière, comme un bureau.
  • Réfléchissez à celles de ces zones que vous voulez ou devez déplacer dans le sous-sol. Si l’espace est insuffisant, réfléchissez à la manière dont vous pouvez externaliser l’espace de stockage. Les bicyclettes et les tondeuses à gazon, par exemple, peuvent également être stockées dans un petit abri de jardin. Une fois que vous avez déterminé les zones nécessaires, commencez par diviser mentalement la cave. Faites attention aux raccordements existants pour l’électricité et l’eau. La buanderie doit également être équipée d’un siphon de sol.

    A lire également :   Est-il facile d'étendre le chauffage par le sol ?

    Créer un aménagement visible du sous-sol

    L’étape suivante consiste à créer une division visible du sous-sol. Les pièces qui comportent différentes zones doivent être clairement structurées. Différents systèmes peuvent être utilisés pour atteindre cet objectif sur le plan visuel et fonctionnel :

  • Diviseur de pièce,
  • Cloisons de sous-sol en bois ou en métal,
  • Nouveaux murs intérieurs en béton cellulaire ou similaire,
  • Systèmes d’étagères et armoires.
  • Les systèmes de cloisons de séparation pour sous-sols sont particulièrement pratiques pour diviser le sous-sol. Les cloisons en bois classiques, que les locataires d’immeubles d’habitation connaissent probablement bien, constituent également une séparation visible et fonctionnelle dans le sous-sol d’une maison individuelle. Ils présentent plusieurs avantages par rapport aux murs intérieurs nouvellement installés. Ils laissent notamment passer la lumière et favorisent la circulation de l’air, ce qui permet d’éviter les moisissures. En outre, ils ne prennent pas beaucoup de place dans la cave.

    A lire également :   Le bon concept pour un espace bien-être au sous-sol

    Étiqueté dans :

    , ,